Forum les Fous de l'Auto Index du Forum

Forum les Fous de l'Auto
Club d'amateurs de voitures et motos anciennes

  FAQFAQ    RechercherRechercher    MembresMembres    GroupesGroupes  PortailPortail   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Allumage d'une anglaise
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum les Fous de l'Auto Index du Forum -> Forum les Fous de l'Auto -> Technique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 22/03/2009 22:55:51    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Sainteu
A propos des caprices de"Maggie", regarde dans le sujet projet de sorties, vu que bien sûr , tu vas pouvoir emmener ta Grande Bretonne, voir les Bretons et........... une Grande Bretonne  au milieu des Bretons,..........ça va se remarquer
_________________
MGPP33
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/03/2009 22:55:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
seb


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2008
Messages: 593
Localisation: ST ANDRE

MessagePosté le: 23/03/2009 10:42:24    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Schumi 'a devancé, puisqu'effectivement cela fait 2 numéros de gasoline qui traite des carbus SU.
Revenir en haut
JP


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2008
Messages: 861
texte: Un peu fou des autos
Localisation: Le Bouscat

MessagePosté le: 23/03/2009 10:57:54    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Monter un Weber 40 DCOE coutera moins cher que d'acheter les 187 n° de Gazoline qui traite des SU
Revenir en haut
schumi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2005
Messages: 1 119
Localisation: Pessac

MessagePosté le: 23/03/2009 12:05:00    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

C'est vrai JP tu as raison, comme Sainteu démonte ses carbu, c'est l'occasion de faire des photos de meilleure qualité que celles de Gazoline et surtout plus grandes.
_________________
La tolérance est la mère de la sagesse
Schumi
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sainteu


Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2008
Messages: 712
texte: Dingue de Panhard
Localisation: Sainte Eulalie

MessagePosté le: 23/03/2009 19:20:02    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Bon j'ai nettoyé carbus et filtres à air et ça va nettement mieux !
La british me prend ses 4500/5000 tours sans problème. Un vrai régal.
En fait je n'ai pas fait grand chose, si ce n'est de reserrer un ou deux tuyaux d'arrivée d'essence. Il y avait probablement une prise d'air.
J'ai nettoyé les pistons à l'intérieur des cuves (ils étaient très sales).
Presque plus d'odeur d'essence, en tous cas pas plus que dans une ancienne (sauf la Panpan quand elle avait une fuite au réserveoir).
On va bien voir si ça tient, mais ce n'est plus la même voiture.

Par contre JP, faut vraiment que je refasse les amortos avant, ou je fais me casser la rien !
Dés que je joue un peu à la chatouiller dans les routes un peu sinueuses, je sens que l'avant à une vrai tendance à faire ce qu'il veux.
Ca plonge, saute, retombe un peu n'importe comment, et pendant ce temps là, l'arrière tente vainement de remettre toute la voiture sur la bonne trajectoire !
Un vrai délire.

Merci à Michel G pour les quelques infos sur les SU.
Schumi, je t'envoie des photos demain ou après demain.
_________________
Panhard un jour, Panhard toujours !
Revenir en haut
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 23/03/2009 21:08:31    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Sainteu,
tu vois les SU c'est tout simple, à peine tu t'occupes un peu d'eux et ça repart , c'est la Mère Noël qui va être contente , elle va pouvoir te faire un autre beau cadeau.
Pour ma part, j'ai changé mes bougies sur ma TC, j'espère que j'ai les bonnes, cette fois , vu que les références d'origine et suivantes ne sont plus fabriquées et qu'il faut paser par des équivalences .
J'en ai profité pour apauvrir le réglage de mes carbus , qui étaient déja "presque" bien reglés ( sauf avec l'air salin du teich), n'est ce pas BERNARD et FRANCIS !
J'ai fait un essai sur route, c'est nickel, j'ai fait controler par Pierre qui peut en attester, le moteur grimpe toujours aux arbres, comme avant et avec moins d'essence.
Ainsi parée, me reste à lui faire un brin de toilette pour qu'elle aille pavoiser auprés de ses autres collègues , toutes bien plus jeunes qu'elle, ce Week-end !
_________________
MGPP33
Revenir en haut
JP


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2008
Messages: 861
texte: Un peu fou des autos
Localisation: Le Bouscat

MessagePosté le: 24/03/2009 07:19:10    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Bien joué Michel, si tu veux contrôler la richesse, sans équiper ton collecteur d'échappement d'une sonde lambda, il suffit de rouler 15 à 20 minutes sur route pour que la température de fonctionnement soit nominale, puis sur une ligne droite de 3 à 4 kilomètres de rouler à régime constant, pour toi en quatrième (boite 5), et sans lâcher le pied de l'accélérateur tu coupes le contact en débrayant, arrêt et tu démontes les bougies.
Isolant blanc trop pauvre, isolant noir bleuté trop riche, isolant beige orangé richesse correcte.
A condition que le degrés thermique des bougies soit le bon.
Voir "Les Bougies" dans la rubrique Trucs et Astuces du site : www.lesfousdelauto.org/01/13trucsetastuces/2009/bougies/pagebougie.html
Revenir en haut
JP


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2008
Messages: 861
texte: Un peu fou des autos
Localisation: Le Bouscat

MessagePosté le: 24/03/2009 08:06:06    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Thierry, voici en détaille le fait de la présence de l'huile (la bonne!) dans les SU.

Le boisseau de carburateur dispose en son centre d'un tube creux qui permet de coulisser dans la cloche. Dans ce tube plonge une tige d'acier munie d'un bouchon légèrement coulissant entre deux butées avec pas mal de jeu.
Ce dernier ensemble est fixé à un bouchon en bronze ou en plastique qui se visse sur la cloche.
Si on ne met pas d'huile, le boisseau (piston) se déplace avec pour seule inertie sa masse.
Cette pièce reçoit à sa base l'aiguille qui coulisse dans le jet (ou gicleur). Cette aiguille a un profil très spécifique qui détermine pour chaque phase de fonctionnement du moteur la quantité d'essence qui passe dans le moteur, en fonction de la quantité d'air qui est aspiré (dans la veine d'air laissée libre par le piston). Le piston lui-même est aspiré vers le haut par la dépression du moteur (qui vide l'air à l'intérieur de la cloche).
Quand on appuie sur l'accélérateur, le piston se soulève et laisse passer de l'air pour alimenter le moteur.Si le boisseau se lève trop vite, la dépression devient faible sous ce boisseau, elle s'exerce alors surtout au niveau du papillon. L'essence est alors aspiré en faible quantité. Il y a beaucoup d'air et pas assez d'essence, l'accélération du moteur ne peut pas se faire.
Pour conserver une dépression suffisante sous la cloche, on ralenti son "ascension" avec un amortisseur. C'est le rôle de l'huile qui freine la montée du piston.
On met de l'huile dans le boisseau jusqu'à 4 mm du sommet du tube. On enfonce ensuite l'amortisseur à sa place. S'il y a trop d'huile, celle-ci passe dans le corps du piston, puis dans le moteur. Il n'y a donc aucun risque. La notice d'utilisation prescrit de vérifier le niveau d'huile tous les 5000 km.
S'il n'y a pas d'huile, à l'accélération, il y a un "trou". Si l'huile est trop épaisse, l'accélération sera trop "riche" et manquera d'air, le moteur montera difficilement dans les tour.
Revenir en haut
sainteu


Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2008
Messages: 712
texte: Dingue de Panhard
Localisation: Sainte Eulalie

MessagePosté le: 24/03/2009 19:39:38    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Choses promises, choses dûes. Voici donc quelques photos prises lors des réglages des carbus SU type HS4 de la british, madame tas de chair.
Je dois dire qu'ayant interrogé mes petits camarades du Forum Spridget, j'ai été pas mal aidé car ils m'ont donné l'adresse d'un site ou sont expliqués les réglages point par point.
Voici l'adresse du site :http://www.amicalespitfire.fr/cyberspit
Il suffit de suivre en repérant bien toutes les pièces et surtout en évitant de les mélanger.
Bien veiller également à repérer le positionnement de chacune des cloches, sinon, bonjour pour les régler.
A partir de là, comme le dit JP, ce qui est important c'est l'huile, car dans les SU, c'est l'élément huileux qui commande tout. JP la bien expliqué sur le forum.
Après que nous ayons un, 2, 3 ou 4 SU, les réglages sont identiques.

Photos 1 : les 2 carbus SU type HS 4 constitués d'une cloche (le dash pot) à l'intérieur de laquelle il y a un tube dans lequel coulisse une tige (l'amortisseur), laquelle est freinée par la fameuse huile (Lesieur c'est la meilleure). Trop épaisse (l'huile pas la tige) la tige ne montera pas ou ne descendra pas assez vite, générant des trous à l'accélération suite à une trop grande arrivée d'air ou un trop faible volume d'essence.
En dessous, se trouvent les vis de réglage du ralenti.
Avant tout, il faut vérifier que starter coupé, et bien repossé à fond :
- les gicleurs sont bien dans leur position la plus basse
- la vis de réglage d'ouverture des papillons d'arrivée d'air n'est pas en contact avec la came. Car dans ce cas les papillons restent ouverts.

Ces 2 préalables sont absolument indispensables, de même qu'il faut également démonter le ou les filtres à air.
Ensuite, il suffit (si je puis m'exprimer ainsi ma petite Lisette) de suivre les explications données sur le site précité.

Sur cette photo, on voit très bien la came du starter dont il est question ci-dessus.

Allez bonne bricole à tous, et vive le SU !
_________________
Panhard un jour, Panhard toujours !
Revenir en haut
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 24/03/2009 23:52:18    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Très bien tout cela,..... I am OK
POUR INFO, cela fait maintenant 9 ans que j'ai reconstruit mes carbus SU sur la TC, aprés avoir rapportés des bagues pour les axes des papillons d'admission d'air et remis tout bien Nickel, car lorsque j'ai récupéré l'auto, tout était " usé à la corde"
Bien qu'indiqué dans la notice, je me suis passé, dés le remontage, des amortisseurs à l'interieur de la cloche, là ou l'on met la fameuse goutte d'huile spéciale, qui fait amortisseur en freinant la montée du boisseau , en fin de course.
Mes accelerations sont dans la norme de cette auto.
Inconvénient, elle aime bien etre en t° avant utilisation, ...Cad au moins 60, 70 °.........donc je la chauffe toujours un peu avant de reprendre la route.........just for info
_________________
MGPP33
Revenir en haut
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 25/03/2009 00:27:10    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Pour simplifier un peu de ce que l'on dit sur les SU
1° SUivre ce que dise les notices : Ref SU CARBURETTERS chez Brookland Books (182 pages, en british, fastidieux,mais il y a des dessins!)
2° LE réglage , pour résumer, en simplifiant: UN premier test , sans trop de démontage, Il faut commencer par veiller à bien mettre le starter à zéro, désaccoupler les carbus,( c.a.d déconnecter les biellettes, de façon à rendre chaque carbu indépendant), déposer les cloches les boisseaux et s'assurer que les aiguilles sont en bon état , régler leur position de façon à avoir la même hauteur sur chaque carbu, régler la richesse d'un carbu, puis de l'autre.
3°Il faut synchroniser les carbus, de maniere à ce que les boisseaux montent de façon identique dans chaque carbu, au coup d'accelerateur, il y a des vis de réglage sur le train de bielletes qui relie les carbus.
Si ça cafouille, un démontage complet s'impose, pister l'usure!
_________________
MGPP33
Revenir en haut
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 25/03/2009 00:30:32    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

CECI A ETE MA DEMARCHE , ce n'est peut etre pas la bonne.....,mais si ça peut ...........................aider,..........
_________________
MGPP33
Revenir en haut
Michel G


Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 868
texte: aime les anglaises
Localisation: Le Bouscat 33

MessagePosté le: 25/03/2009 00:53:32    Sujet du message: Allumage d'une anglaise Répondre en citant

Un de ces jours quand j'aurais 5 minutes, je ferai un essai en montant ces fameux amortisseurs fixés sur les bouchons de carbu,(je les ai achetés, cela fait 2 ans, mais jamais montés) je vous tiendrai au courant des résultats surla vivacité dumoteur
_________________
MGPP33
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 11/12/2018 04:21:35    Sujet du message: Allumage d'une anglaise

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum les Fous de l'Auto Index du Forum -> Forum les Fous de l'Auto -> Technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Club de voitures anciennes cliquez ici tel: 05 56 36 71 80